Scroll left
  • width:340;;height:480
  • width:640;;height:411
Scroll right

TOUS AU CINÉMA

21 Jan 2019

On dit souvent que « Le cinéma pousse les portes de l'école et devient un matériau d'enseignement à part entière. ». Et avec le film de Jaco Van Dormael « Le Huitième jour », c'est toujours un extraordinaire feu d'artifice d'émotions profondes et sincères. C'était pour nos apprenants de la classe de 4ème(A/B) un plaisir cinématographique où l'audace et l'inattendu s'expriment en un regard singulier sur les êtres et les choses de la vie.
« TOUS AU CINÉMA » est une action menée par l’AEFE et qui permet aux apprenants de découvrir des œuvres cinématographiques, des films offrant une ouverture vers d’autres cultures et montrant la diversité des styles et des genres.
Le film choisi cette année pour le cycle 4 est « Le Huitième Jour ». Ce film est en rapport direct avec notre module « la fiction pour interroger le réel ». Ce film émouvant est une histoire d'amitié entre deux hommes, dont l’un est atteint de trisomie 21. Ce dernier sollicite l’imaginaire pour comprendre le réel, il vit dans une réalité rêvée et construite par son imagination. Et il a pu enfin pousser son ami Harry à pouvoir prendre du recul sur la réalité et lui permettre d’aborder la vie avec un regard différent qui rentre moins dans les codes de la vie réelle et laisse parfois plus de place au ressenti. Les apprenants peuvent alors eux aussi observer une coccinelle s'envoler jusque dans les cieux. Et c'est là-haut que l'on retrouve Georges, devenu « ange », sa mission salvatrice étant accomplie.
Par ce film où la fiction fait constamment irruption dans le réel, les apprenants arrivent ainsi à comprendre mieux leur module et à appliquer les caractéristiques du genre de la nouvelle à ce type de film. Voilà comment ce film est un outil d’apprentissage par excellence pour nos apprenants de la classe de 4ème. Il s’emploie à leur faire rêver et les aide à projeter leur esprit et leurs sentiments à travers le récit. Il permet également de stimuler leur imagination et parfois même leur créativité tout en développant chez eux un œil critique et technique.

Fatima KHAWLI (enseignante de français/ 4ème et 3ème)